Yusuf Estes : « Le vrai Coran est avec Allah au Paradis »

Yusuf Estes (qu’Allah le guide) dit :

 « …Vous ne pouvez pas changer le Coran, pourquoi ? Parce que, tout d’abord, Allah nous dit que le Coran est en fait avec lui, « fi lawhin maHfoudh » ce qui signifie : Il est avec Allah au Paradis, et personne ne peut le toucher, personne ne peut toucher ceci à l’exception des Anges d’Allah, personne ne peut même l’approcher… » [1]

Premièrement, la distinction faite ici entre le Coran dans le mus-haf et le « Coran réel » ailleurs est encore une transgression grave de la croyance islamique correcte.

Revenons aux propos explicites du grand imam de l’exégèse coranique, Ibn Jarir At Tabari (310H), qui dit :

، فَمَنْ ادَّعَى أَنَّ قُرْآنًا فِي الأَرْضِ أَوْ فِي السَّمَاءِ سِوَى القُرْآنِ الَّذِي نَتْلُوهُ بِأَلْسِنَتِنَا وَنَكْتُبُهُ فِي مَصَاحِفِنَاَ فَهُوَ بِاللهِ كَافِرٌ، حَلَالُ الدَّمِ، وَبَرِيءٌ مِنَ اللهِ، وَاللهُ بَرِيءٌ مِنْهُ

 « …Quiconque affirme que le Coran sur Terre ou dans les cieux n’est pas le même Coran que nous récitons avec nos bouches et que nous écrivons dans nos mus-hafs…, une telle personne est mécréante en Allah, sujette à peine capitale. Il est libre vis-à-vis d’Allah et Allah est libre vis-à-vis de lui… »[2] 

Le Coran qui est écrit dans le Lawh al-Mahfoudh n’impliquant pas pour nous de nier qu’il soit écrit dans nos mus-hafs.

Deuxièmement, Yusuf Estes a placé Al Lawh al-Mahfoudh au Paradis. Si Yusuf a une quelconque information venant d’Allah et de Son Messager (que la paix et les éloges d’Allah soient sur lui) prouvant cela, alors qu’il la partage avec nous. Autrement, il lui incombe, comme nous tous, de garder le silence au sujet des questions de l’invisible. Cela est d’autant plus important du fait que c’est sa propre interprétation d’un verset du Livre d’Allah.

﴿ وَلَا تَقْفُ مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ إِنَّ السَّمْعَ وَالبَصَرَ وَالفُؤَادَ كُلُّ أُولَئِكَ كَانَ عَنْهُ مَسْؤُولًا ﴾

 (Et ne poursuis pas ce dont tu n’as aucune connaissance. L’ouïe, la vue et le coeur : sur tout cela, en vérité, on sera interrogé. )[3]

Troisièmement, son choix des mots suggère qu’Allah Lui-même est au Paradis, ce qui nécessite aussi des clarifications. Allah est le Créateur du Paradis, et Il n’habite pas dans Sa Création. Plutôt, il est au-dessus de Sa Création d’une façon qui convient et correspond à Sa Majesté.


[1] Beautés du Coran, partie 2 sur 2, comme cité précédemment.

[2] Sarih as Sunna (p.18), abrégé du passage cité précédemment.

[3] Sourate al-Isra (17/36) dans la traduction du sens de son verset.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s